Chocolat Télévision
 Etats-Unis  
   


CHOCOLAT.TV > USA > INDIENS NAVAJO > HISTOIRE


Histoire du peuple navajo

Les « Dineh », aujourd'hui appelés Indiens Navajos, seraient de lointains cousins des « Apache » dont la langue présente de nombreuses similarités. Initialement regroupés autour du Grand lac des Esclaves, le « Great Slave Lake », au nord-ouest du Canada, ils auraient migré vers le sud des États-Unis au 13e siècle.

Vivant principalement de la chasse , ils introduisent l'élevage des chevaux, moutons et chèvres à l'arrivée des premiers colons espagnols et mexicains. En 1620, ce sont les Espagnols qui les rebaptisent « Navajo » (« Apachu de Nabajo »).





Rapidement, les revendications territoriales des hommes blancs déclenchent l'hostilité des autochtones, qui les considèrent comme toutes les autres tribus aux désirs d'expansion aiguisés. Les conflits entre Amérindiens et colons sont réguliers entre les 18e et 19e siècles. Les tribus apaches, autrefois ennemies, s'allient et remportent quelques francs succès.









Pas suffisamment pourtant. Au-delà de l'indépendance américaine, les tensions atteignent leur paroxysme au milieu du 19e siècle. A l'issue de nombreux événements malheureux, notamment le viol d'un femme Navajo et le meurtre d'une femme blanche, l'armée des États-Unis pénètre en terre Navajo et emprisonne quelque 9'000 hommes, femmes et enfants.

Ce dont l'histoire se souviendra sous le terme de La Longue Marche, « The Long Walk », débute en janvier 1863. Le peuple Navajo est soumis à une marche à pied de 500km, près de vingt jours dans la rigueur de l'hiver. Si certains prisonniers parviennent à s'échapper, 200 personnes meurent. Les plus faibles, aînés et jeunes enfants, sont laissés au bord de la route.

Arrivés dans l'Ouest du Nouveau-Mexique, aujourd'hui à Fort Sumner, les survivants se voient parqués dans une réserve maudite, « Bosque Redondo », où épidémies, famines, terres incultivables et conflits avec les autres tribus forcées à y vivre, déciment une grande partie du peuple Navajo.

En 1868, la première réserve indienne de l'histoire est considérée comme un échec par le gouvernement américain. Un nouveau traité autorise le peuple Navajo à regagner son territoire, alors limité à 14'000 km2.

La population des Indiens Navajos croît en même temps que ses terres. Des plaines pauvres et arides sont annexées, la superficie de la Nation Navajo atteint bientôt 70'000 km2, et devient la plus vaste réserve amérindienne du pays.

Au tournant du 20e siècle, la population des Navajos double tandis que leur cheptel, croissant au rythme de la population, inquiète les autorités américaines qui imposent un plan de réduction du bétail. Des milliers de Navajos n'ont alors d'autres choix que de quitter la réserve ou de rejoindre, durant la Deuxième Guerre mondiale, les forces armées. américaines.

Au même moment, la découverte de riches gisements pétroliers et minéraux assurent des revenus plus confortables aux habitants de la réserve. Cette nouvelle manne financière motive aussi la création d'un premier gouvernement tribal, institué dès 1923 dans le but de mener les négociations avec les principales compagnies pétrolières américaines.

Aujourd'hui, les Navajos continuent à pratiquer l'élevage de chèvres, de moutons, de chevaux et de bovins, tout en développant parallèlement le tourisme au sein du Navajoland. Il est ainsi possible de participer à des randonnées, à pied, à cheval ou en véhicule tous terrains, guidés par des membres de la tribu, de manger ou de dormir dans la réserve, dans des hogans, logements traditionnels en bois et en pierre. Aux abords de la route, une multitude de stands d'artisanat proposent des bijoux et des poteries navajos.

A lire également :

Les Indiens Navajo
Histoire du peuple navajo
Vie quotidienne des Navajo
Navajo : lois, us et coutumes

 




 


Vidéos Etats-Unis
New York
Boston
Vallée de la mort
Chutes du Niagara
San Francisco
Las Vegas
Parcs nationaux
Mesa Verde
Yellowstone
Redwood
Mammoth Cave
Olympic National Park
Yosemite
Volcans de Hawaii
Carlsbad Caverns
Great Smoky mountains
Le Grand Canyon
Guide Grand Canyon
Accès en train
Accès en voiture
Navettes gratuites
Tusayan
Mather Point, Bouddha Temple
Grand Canyon Village
Grandwiew Point / Trail
Desert View et Watch Tower
Hébergement au Grand Canyon
Route 66
Route 66 : tracé et curiosités
Williams, Arizona
Ash Fork, Arizona
Les Indiens Navajo
Histoire Navajo
Vie des Navajos
Navajo : lois et coutumes
Les Indiens Hopi
Hopis : lois et coutumes

 
 

 Etats Américains  
 


Alabama
Culture de coton
Ségrégation
Alaska
Arizona
Arkansas
Sécession
Bill Clinton
Californie
Ruée vers l'or
Entrée dans l'Union
Politique et économie
Schwarzenegger
Séquoias géants
Los Angeles
San Francisco
Vallée de la Mort
Caroline du Nord
Histoire
Caroline du Sud
Histoire
Colorado
Indiens du Colorado
Connecticut
Guerres indiennes
Indépendance USA
Dakota du Nord
Histoire
Dakota du Sud
Histoire
Mont Rushmore
Little House
Delaware
Le premier Etat
Géorgie
Hawaii
Histoire Hawaï
Hawaii, surf & vagues
Idaho
Illinois
Histoire de l'Illinois
Chicago, Illinois
Lac Michigan
Indiana
Iowa
Kansas
Kentucky
Louisiane
New Orleans
Ouragan Katrina
Maine
Maryland
Massachusetts
Boston
Michigan
Detroit
Utah
Salt Lake City
Les Mormons
Bryce Canyon
Panguitch
Lac Powell et Glen Canyon

 
 

 


Téléchargement mp3
Actualités voyages
Tour du monde
Chine
Colombie
Guide Rome
Saint-Domingue
Thaïlande
Amsterdam
Plan du site
Contact

 
 

Production audiovisuelle
 
 

Etats-Unis Arizona

Arizona USA
 

Etat de l'Arizona
Histoire de l'Arizona
Réserve indienne des Hopis
Les Indiens Navajo
OVNI (Phoenix lights)
Le lac Mead et le barrage Hoover
Williams
Ash Fork
Grand Canyon
La Route 66 en Arizona