Chocolat Télévision
 


Etats-Unis
New York
Boston
Vallée de la mort
Chutes du Niagara
San Francisco
Las Vegas
Canada
Montréal
Polynésie Française
Tahiti
Moorea
Nouvelle-Zélande
Auckland
Rotorua
Nouvelle-Calédonie
Nouméa
Oua-Tom
Australie
Les Aborigènes
Kangourous / Koalas
Expatrié en Australie
Thaïlande
Bangkok
Elephants de Phuket
Phi Phi Islands
Plongée sous-marine

 
 

 


Actualités voyages
Téléchargement mp3
Tour du monde
Amsterdam
Chine
Colombie
Saint-Domingue
Guide Rome
Carnets de voyages
Plan du site
Contact

 
 

 


Ile artificielle Slovenie
Tourisme spatial
Yemen
Vacances 2006
Couchsurfing
Billets électroniques
Katrina New Orleans
Tourisme à Cuba
Pays à risque
Tourisme en Haïti
Touristes chinois
Liberté de la presse
Arnaques de vacances
Compagnie ponctuelle
Voyage Pyongyang
Crash aériens
Aéroport de Dubai
Iles Tonga
Le plus grand hôtel
Compagnies interdites
Liste noire
Tourisme Tibet
Attentats Egypte
Tourisme USA
Séjours en Europe
Hausse de l'essence
Parcs d'attractions
Vacances européens
Low cost Iberia
H5N1 Burkina Faso
Séjours Népal
Destination Tunisie
Internet en avion
Vols spatiaux
Club Med en Chine
Voyages en ligne
Tourisme en Chine
Casamance Sénégal
Attentats Turquie
Tourisme sexuel Maroc

 
 

 Cuba  
   


CHOCOLAT TV > ACTU > CUBA


Tourisme en perte de vitesse, Cuba lance sa Foire internationale du Tourisme Cubain (FITCUBA)


11 mai 2006 / La Foire internationale du Tourisme cubain a ouvert ses portes au parc Morro Cabana à la Havane, Cuba. Elle réunit les professionnels du secteur touristique, cubains et étrangers. Cette plateforme annuelle leur permet d'échanger, négocier, réserver différents séjours sur l'île. Invités d'honneur cette année, la Chine et la France, dont le nombre de touristes à Cuba est en perte de vitesse.

Une foire, parce que les chiffres du tourisme à Cuba étaient en régulière baisse depuis deux ans, même si une progression est aujourd'hui constatée - 12% en 2005 (2'319'000 visiteurs). En tête des visiteurs sur l'île, les citoyens canadiens (600'000), les Anglais, les Espagnols et les Italiens.










Les Français boudent Cuba

Quant aux Français, ils sont loin derrière. Un peu plus de 100'000 citoyens de l'Hexagone ont visité Cuba en 2005, 8% de moins qu'en 2004. La baisse est régulière.

Dans la région des Caraïbes, la concurrence est acharnée. L'île voisine d'Hispaniola a de beaux arguments et Saint-Domingue ne s'en prive pas. Nouveau paradis des promoteurs immobiliers, les hôtels et les aéroports y poussent comme des champignons ; la République dominicaine est la première destination de la région Caraïbes.


Militantisme touristique

Mais cela n'explique pas tout. Les autorités cubaines du tourisme évoquent aussi des raisons politiques, n'hésitant pas à parler de " campagne de diffamation " conduite en France par RSF. Ainsi, les chiffres annuels publiés par Reporters sans Frontières fustigeant les plus dangereux prédateurs de la liberté de la presse, ont eu de sérieuses conséquences. Plusieurs milliers de Français auraient annulé leur séjour à Cuba pour ces raisons, a précisé Manuel Marrero Cruz, ministre cubain du tourisme, devant l'ensemble de la presse présente. Cuba s'est plaint aussi de ne plus avoir accès à l'ensemble des moyens de promotion en France mais assure d'y consacrer des efforts importants. Plusieurs partenariats sont envisagés avec des tours Opérateurs français et des liaisons aériennes supplémentaires seront proposées entre la France et Cuba.


RSF et Forbes

Le rapport 2005 de RSF, récemment publié, épingle une nouvelle fois la politique autoritaire du dictateur cubain. L'association dénombre dans les geôles cubaines plus de journalistes que nulle part ailleurs dans le monde. Sur l'île, la presse est muselée et chaque écart est sévèrement réprimé.

Sur le plan financier, le magazine américain Forbes vient de rendre public son classement 2006 des Chefs d'Etat les plus riches du monde - il paraîtra le 22 mai prochain. Fidel Castro figure dans le trio de tête, avant même la reine Elizabeth qui fait office de petite joueuse avec ses 500 millions de dollars. Forbes estime la fortune personnelle du leader communiste Fidel Castro, à 900 millions de dollars. Une fortune issue des recettes générées par les entreprises nationalisées cubaines. En l'absence de chiffres officiels, Forbes se contente ici d'une estimation, Castro dément fermement.


Moins de plages, plus de découverte au cœur du pays

Le Ministère cubain du tourisme l'a compris, l'île ne peut plus se contenter de ne proposer que des produits balnéaires. Afin notamment de (re)séduire une clientèle française, il présente à la Foire de La Havane un nouveau circuit de découverte, au cœur de l'île. Sur les pas de l'histoire, de la nature et de l'authenticité cubaines, ce nouveau produit concentre les efforts des professionnels cubains du tourisme.


Le tourisme révolutionnaire

Autre circuit-découverte qui fait déjà couler beaucoup d'encre chez les Tours Opérateurs, le forfait Cuba-Vénézuéla, à cheval sur les deux pays. Le couple présidentiel cubano-vénézuélien, en rupture totale avec la politique américaine en particulier et libérale en général, propose ici un véritable concept de " Tourisme révolutionnaire ".


Pour en savoir plus :

Cubagob.cu
Site officiel du gouvernement cubain, en anglais

Partido Comunista de Cuba
Site officiel du Parti communiste cubain de Fidel Castro, en espagnol

Cubaweb.cu
Portail d'information cubain, en espagnol et en anglais

 


Société de production audiovisuelle
 
 

Actualités Voyages & tourisme

Voyages et tourisme
 

Actu transport aérien
Compagnie aérienne la plus ponctuelle
La liste noire de l'aviation civile
Compagnies interdites de vol
Internet haut débit en avion
Accidents et crashs aériens
Iberia lance sa compagnie low cost
Dubai, plus grand aéroport du monde
Le tourisme spatial décolle pour de bon
Vols spatiaux avec Virgin Galactic
Les billets d'avion électroniques