Chocolat Télévision
 


Etats-Unis
New York
Boston
Vallée de la mort
Chutes du Niagara
San Francisco
Las Vegas
Canada
Montréal
Polynésie Française
Tahiti
Moorea
Nouvelle-Zélande
Auckland
Rotorua
Nouvelle-Calédonie
Nouméa
Oua-Tom
Australie
Les Aborigènes
Kangourous / Koalas
Expatrié en Australie
Thaïlande
Bangkok
Elephants de Phuket
Phi Phi Islands
Plongée sous-marine

 
 

 


Actualités voyages
Téléchargement mp3
Tour du monde
Amsterdam
Chine
Colombie
Saint-Domingue
Guide Rome
Carnets de voyages
Plan du site
Contact

 
 

 Etats Américains  
 


Alabama
Alaska
Arizona
Arkansas
Californie
Caroline du Nord
Caroline du Sud
Colorado
Connecticut
Dakota du Nord
Dakota du Sud
Delaware
Géorgie
Hawaii
Idaho
Illinois
Indiana
Iowa
Kansas
Kentucky
Louisiane
Maine
Maryland
Massachusetts
Utah

 
 

 


Ile artificielle Slovenie
Tourisme spatial
Yemen
Vacances 2006
Couchsurfing
Billets électroniques
Chikungunya
Katrina New Orleans
Tourisme à Cuba
Pays à risque
Tourisme en Haïti
Touristes chinois
Liberté de la presse
Arnaques de vacances
Compagnie ponctuelle
Voyage Pyongyang
Crash aériens
Aéroport de Dubai
Iles Tonga
Le plus grand hôtel
Compagnies interdites
Liste noire
Urgence en Egypte
Tourisme Tibet
Parlement Népal
Attentats Egypte
Tourisme USA

 
 

 Louisiane / Etats-Unis  
   


CHOCOLAT TV > ACTU > USA > NEW ORLEANS


Après Katrina, les touristes sont de retour à la Nouvelle-Orléans

16 mai 2006 / " The Newer Orleans ", " la nouvelle Orléans ", c'est ainsi que ses habitants l'appellent depuis le passage meurtrier de Katrina. Le 29 août 2005, cette ville du sud des Etats-Unis a connu un ouragan d'une puissance inégalée, causant la mort de près de 1500 personnes. Aujourd'hui, neuf mois après la catastrophe, les chiffres du tourisme sont plutôt réjouissants.

Encore ville sinistrée il y a quelques mois, la belle Nouvelle-Orléans retrouve son faste d'antan et les quartiers historiques qui ont fait sa renommée, recommencent à voir circuler les touristes. Aujourd'hui, la moitié des habitants sont revenus chez eux et les hôteliers, restaurateurs et autres professionnels du secteur s'activent. Si la Nouvelle-Orléans recensait près de 40'000 chambres, aujourd'hui, près de 30'000 d'entre elles sont à nouveau disponibles et l'aéroport international est un bon indicateur de cette reprise, plus de 100 vols le rejoignent chaque jour en provenance de 34 pays ; il y en avait 166 avant Katrina.










Le plus puissant ouragan de l'histoire des Etats-Unis

S'étendant sur un rayon de plus de 650km, l'ouragan Katrina s'est déchaîné avec une force sans pareille au large des côtes de la Louisiane. Les vents ont atteint près de 300km/h pulvérisant tout sur leur passage et créant, au large, des vagues de près de 11 mètres.

C'est l'un des plus puissants ouragans, si ce n'est le plus puissant, à avoir traversé le sol des Etats-Unis. 1417 morts ont officiellement été dénombrées, les dégâts pourraient s'élever à 100 milliards USD ; c'est probablement la plus coûteuse catastrophe naturelle de l'histoire américaine. Les spécialistes estiment que plus d'un million d'habitants ont été déplacés.

Après avoir frappé la Louisiane, le cyclone a dévié au nord et s'est engouffré à l'intérieur des terres. D'autres états américains ont été touchés ; l'Alabama, le Mississippi, la Floride et dans une moindre mesure le Texas, l'Arkansas, la Géorgie et le Tennessee. Les conséquences du cyclone Katrina ont été ressenties jusqu'au Canada, dans l'est de l'Ontario et du Québec, ainsi que dans les Bahamas.


La Nouvelle-Orléans, une ville sous le niveau de la mer

La catastrophe était annoncée. La ville de la Nouvelle-Orléans est construite en dessous du niveau de la mer ; certains quartiers sont à -6 mètres d'altitude. Ainsi, des digues hautes de quatre mètres protègent les habitants.

A la réception des premiers messages d'alerte, le maire de la Nouvelle-Orléans, Ray Nagin a ordonné l'évacuation de la ville, encouragé par des spécialistes qui prévoyaient une montée des eaux de plus de 6 mètres. Deux jours avant l'arrivée de l'ouragan, l'état d'urgence a été proclamé par le président George W. Bush dans toute la Louisiane.

Le 28 août, alors que l'ouragan n'est plus qu'à une journée des côtes, les météorologues émettent un message catastrophique ; ils prévoient la destruction de la moitié de l'ensemble des quartiers de la Nouvelle-Orléans.

Cependant, tous les résidents ne fuient pas. Les plus pauvres, dépourvus de voiture ou dans l'incapacité de s'offrir une nuit d'hôtel, sont chez eux lorsque l'ouragan touche la ville.


Les erreurs du gouvernement Bush

Près de 1500 personnes meurent alors que la catastrophe était prévisible ; tous les messages d'alerte convergeaient. Rapidement, le gouvernement Bush lui-même est montré du doigt. Le 15 septembre 2005, le président des Etats-Unis reconnaît ne pas avoir été à la hauteur. Tous les plans d'urgence des plus grandes villes américaines sont révisés et de nombreuses têtes tombent, dont Micheal Brown, le directeur de l'Agence fédérale des situations d'urgence - Federal Emergency Management Agency, FEMA.


Pour en savoir plus :

2005, l'ouragan Katrina
L'Ouragan Katrina frappe les côtes de la Nouvelle-Orléans et de Biloxi le 29 août 2005 à 11 heures, causant la mort de 1800 personnes.

New-Orleans, Louisiane
Avec une population de presque 500'000 habitants, 1.4 million dans son agglomération, la Nouvelle-Orléans est la ville la plus peuplée de Louisiane.

 




 
Société de production audiovisuelle
 

Louisiane New Orleans

La Nouvelle-Orléans, Louisiane
 

Etat de Louisiane
La Nouvelle-Orléans
2005, l'ouragan Katrina
La Nouvelle-Orléans après Katrina