Chocolat Télévision
 


Etats-Unis
New York
Boston
Vallée de la mort
Chutes du Niagara
San Francisco
Las Vegas
Canada
Montréal
Polynésie Française
Tahiti
Moorea
Nouvelle-Zélande
Auckland
Rotorua
Nouvelle-Calédonie
Nouméa
Oua-Tom
Australie
Les Aborigènes
Kangourous / Koalas
Expatrié en Australie
Thaïlande
Bangkok
Elephants de Phuket
Phi Phi Islands
Plongée sous-marine

 
 

 


Actualités voyages
Téléchargement mp3
Tour du monde
Amsterdam
Chine
Colombie
Saint-Domingue
Guide Rome
Carnets de voyages
Plan du site
Contact

 
 

 


Tourisme spatial
Billets électroniques
Compagnie ponctuelle
Crash aériens
Aéroport de Dubai
Compagnies interdites
Liste noire
Hausse de l'essence
Low cost Iberia
Internet en avion
Vols spatiaux
Voyages en ligne

 
 

 Transport aérien  
   


CHOCOLAT TV > ACTU > BILLETS D'AVION


Les billets d'avion devraient tous être électroniques d'ici 2008


6 juin 2006 / L'IATA, association internationale du transport aérien, en assemblée générale à Paris hier et aujourd'hui, se penche sur l'avenir du " e-ticket ", le billet d'avion électronique. Si il représente aujourd'hui déjà la moitié de la totalité des transactions aériennes, l'IATA estime qu'à l'aube de l'année 2008, dans moins de deux ans, le billet traditionnel en papier aura tout simplement disparu.

Plus qu'une simple estimation, c'est un défi que lance l'IATA à ses compagnies aériennes membres. 50% de billets sont électroniques aujourd'hui, 70% l'année prochaine, en 2007 et enfin 100% au tout début 2008. Pour se faire, il reste à convaincre près de 180 compagnies aériennes qui ne proposent toujours pas l'e-ticket. Le quart d'entre elles n'a d'ailleurs même pas planifié de l'introduire à moyen ou long terme. L'association IATA, qui regroupe 94% du transport aérien (265 compagnies) a annoncé que les membres qui ne prendraient pas ces mesures d'ici 2008 seraient sanctionnés.

Le billet électronique s'est popularisé en Europe avec l'arrivée des compagnies Low cost. Elles ont compris les premières que ces tickets virtuels permettaient de faire d'importantes économies. En pratique, le passager réserve et paie son vol sur Internet. Il se présente le jour du vol au guichet d'enregistrement de sa compagnie avec pour seul document sa pièce d'identité et un code attestant du paiement de la prestation. Un billet traditionnel en papier coûte en moyenne 10$ alors que son homologue électronique ne s'élève qu'à 1$. L'IATA estime ainsi que la suppression du billet en papier entraînera une économie de plus de trois milliards de dollars pour l'ensemble du secteur.









Pour en savoir plus :

http://www.iata.org
IATA - International Air Transport Association

La vente en ligne de voyages progresse encore
L'année dernière, la majorité des ventes de voyages s'est effectuée en ligne.

 



 
Société de production audiovisuelle
 

Actualités Voyages & tourisme

Voyages et tourisme
 

Actu transport aérien
Compagnie aérienne la plus ponctuelle
La liste noire de l'aviation civile
Compagnies interdites de vol
Internet haut débit en avion
Accidents et crashs aériens
Iberia lance sa compagnie low cost
Dubai, plus grand aéroport du monde
Le tourisme spatial décolle pour de bon
Vols spatiaux avec Virgin Galactic
Les billets d'avion électroniques