Chocolat Télévision
 


Géographie
Bangkok
Phuket
Koh Phi Phi
Pattaya
Histoire Thaïlande
Monarchie thaïlandaise
La Maison aux esprits
La langue thaï
L'éléphant, père de Bouddha
Politique / économie
Tsunami du 26 décembre 2004
Sport
Boxe thaïlandaise
Voyages Thaïlande
Compagnies aériennes thaïlandaises
Multimédia
Photos Bangkok
Vidéo Bangkok
Photos Phi Phi
Vidéo Koh Phi Phi
Vidéo Phuket
Plongée sous-marine

 
 

 


Etats-Unis
New York
Boston
Vallée de la mort
Chutes du Niagara
San Francisco
Las Vegas
Canada
Montréal
Polynésie Française
Tahiti
Moorea
Nouvelle-Zélande
Auckland
Rotorua
Nouvelle-Calédonie
Nouméa
Oua-Tom
Australie
Les Aborigènes
Kangourous / Koalas
Expatrié en Australie

 
 

 


Saint-Domingue
Colombie
Amsterdam
Guide Rome
Carnets de voyages
Téléchargement mp3
Actualités voyages

Plan du site
Contact

 
 

 Guide de la Thaïlande  
   


CHOCOLAT.TV > THAILANDE > PATTAYA


Pattaya , capitale thaïlandaise de la prostitution

Autrefois paisible village de pêcheurs sur le Golfe du Siam, Pattaya a cruellement changé de visage. A une grosse centaine de kilomètres de la capitale, les touristes n'y cherchent pas que le sable et la mer.

Au milieu des années 60, les GI's embourbés dans la guerre du Viêt-Nam venaient s'y détendre, à l'abri d'une crique plaisante à quelques kilomètres seulement de la base aérienne d'U-Tapao. Et qui dit soldats dit souvent tourisme sexuel. Les jeunes filles sont arrivées de tout le pays pour offrir leur corps aux Américains, puis des pays voisins. Le phénomène Pattaya a survécu au départ des troupes américaines et a même connu un essor vertigineux au début des années 80 ; on y dénombrait alors environ 650'000 prostituées. Une situation qui atteste d'une véritable misère, leur nom en thaïlandais, les phouyng ha kin signifient littéralement " celle qui cherchent à se nourrir ".

Indirectement bénéficiaire de ce tourisme sexuel, le gouvernement thaïlandais a longtemps fermé les yeux avant de réagir devant l'hécatombe du virus VIH qui concerne plus d'un million de thaïlandais. Ici plus qu'ailleurs, le SIDA tue. Et la télévision diffuse des spots choquants et critiques sur la prostitution féminine qui fait peur et trouve toujours moins de volontaires.

Néanmoins, aujourd'hui encore, on estime à 100'000 le nombre de prostituées principalement regroupées à Pattaya (c'est l'armée américaine qui se charge de ce décompte depuis les années 80), mais aussi à Bangkok et Phuket.

Quant à la pédophilie, elle s'est développée dans toute son horreur à la fin des années 80, solution dégueulasse pour éviter les contacts risqués avec des prostituées majeures probablement contaminées par le SIDA.

En Thaïlande, la pédophilie est sévèrement réprimée. Une prison enferme uniquement les touristes occidentaux, majoritairement reconnus coupables de trafic de stupéfiants et de pédophilie.

Si les réseaux pédophiles s'essoufflent en Thaïlande, ils trouvent de nouvelles ramifications dans les pays voisins, actuellement moins regardants que les autorités thaïs, comme le Laos, le Vietnam et surtout le Cambodge









Trouvez un hôtel à Pattaya sur booking.com.

 




 
Société de production TV
 

Vidéo Plongée en Thaïlande

Vidéo Plongée sous-marine
 

Thaïlande