Chocolat Télévision
 


Géographie
Bangkok
Phuket
Koh Phi Phi
Pattaya
Histoire Thaïlande
Monarchie thaïlandaise
La Maison aux esprits
La langue thaï
L'éléphant, père de Bouddha
Politique / économie
Tsunami du 26 décembre 2004
Sport
Boxe thaïlandaise
Voyages Thaïlande
Compagnies aériennes thaïlandaises
Multimédia
Photos Bangkok
Vidéo Bangkok
Photos Phi Phi
Vidéo Koh Phi Phi
Vidéo Phuket
Plongée sous-marine

 
 

 


Etats-Unis
New York
Boston
Vallée de la mort
Chutes du Niagara
San Francisco
Las Vegas
Canada
Montréal
Polynésie Française
Tahiti
Moorea
Nouvelle-Zélande
Auckland
Rotorua
Nouvelle-Calédonie
Nouméa
Oua-Tom
Australie
Les Aborigènes
Kangourous / Koalas
Expatrié en Australie

 
 

 


Saint-Domingue
Colombie
Amsterdam
Carnets de voyages
Téléchargement mp3
Actualités voyages

Rome, Italie
Plan du site
Contact

 
 

 Guide de la Thaïlande  
   


CHOCOLAT.TV > THAILANDE > BOXE THAI


La Boxe Thaïlandaise

En Thaïlande, c'est le Muay Thaï ou le Sillapa Muay Thaï. Cet art de combat fut créé pour les militaires au 16e siècle, qui en usèrent pour repousser les invasions birmanes, il faisait partie intégrante de l'entraînement quotidien et connut ses héros, comme Nai-Kha-Nom-Tom fait prisonnier dans les geôles birmanes qui vainquit seul ses dix assaillants au milieu du 17e siècle. Chaque année, les Thaïlandais lui rendent hommage lors de la " Nuit des boxeurs ".


Boxe Thaï


Aujourd'hui, l'armée thaïlandaise a revu ses techniques de combat mais la boxe thaïe fut consacrée sport national de la Thaïlande. Plus de 100'000 personnes la pratiquent dans le pays et les jeunes garçons s'y initient dès l'âge de 7 ans, rêvant de devenir des stars comme les grands boxeurs qui occupent tous les écrans de télévision, les jours de week-end.

A Bangkok, les combats les plus courus se déroulent aux stades de Lumpinee (Rama IV Avenue) et au Rajadamnoen ou Ratchadamnoen (sur Ratchadamnoen Nok), véritables temples de la boxe thaïe pour les connaisseurs qui n'hésitent pas à parier de fortes sommes sur les participants.









C'est un sport dangereux et violent qui se déroule en 15 minutes divisées en 5 rounds de trois minutes. Une danse rituelle ouvre les combats, les adversaires se bandent la tête et travaillent intensivement leur concentration, ils s'agenouillent et prient avant de s'élancer, sur un fond musical " live " orchestré par des musiciens sur place. La victoire est prononcée aux points ou par KO.

Contrairement aux croyances populaires, tous les coups ne sont pas permis. Les boxeurs sont autorisés à faire usage de leurs pieds, genoux, coudes et poings mais il est interdit de tirer les cheveux, de frapper avec la tête, de mordre ou de cracher, de viser l'œil avec le pouce, de s'attaquer aux organes génitaux ou de frapper son adversaire à terre.

Autrefois, les mains étaient enveloppées de crins de cheval, puis de bandes de coton. Plus tard, les boxeurs toujours avides de sensations fortes intégrèrent à leurs bandages des coquillages, des écorces d'arbres et parfois même des briques de verre. Souvent, un seul boxeur ressortait vivant de ces combats extrêmes.

En 1921, la boxe thaïe causait trop de victimes. La durée de la confrontation était alors illimitée et le roi l'interdit avant de la réintroduire une dizaine d'années plus tard, imposant aux boxeurs de nouvelles règles de sécurité inspirés de la boxe anglaise, telle que le port de gants et le déroulement du combat sur un ring.

La boxe thaïe, toujours très populaire en Thaïlande, a su convaincre un public d'initiés en-dehors du pays. Le Full contact et le Kick Boxing en sont dérivés, ils connaissent un succès croissant en Occident.

 




 
Société de production TV
 

Vidéo Bangkok, Thaïlande

Vidéo Bangkok
 

Thaïlande