Chocolat Télévision
 


Géographie
Bangkok
Phuket
Koh Phi Phi
Pattaya
Histoire Thaïlande
Monarchie thaïlandaise
La Maison aux esprits
La langue thaï
L'éléphant, père de Bouddha
Politique / économie
Tsunami du 26 décembre 2004
Sport
Boxe thaïlandaise
Voyages Thaïlande
Compagnies aériennes thaïlandaises
Multimédia
Photos Bangkok
Vidéo Bangkok
Photos Phi Phi
Vidéo Koh Phi Phi
Vidéo Phuket
Plongée sous-marine

 
 

 


Etats-Unis
New York
Boston
Vallée de la mort
Chutes du Niagara
San Francisco
Las Vegas
Canada
Montréal
Polynésie Française
Tahiti
Moorea
Nouvelle-Zélande
Auckland
Rotorua
Nouvelle-Calédonie
Nouméa
Oua-Tom
Australie
Les Aborigènes
Kangourous / Koalas
Expatrié en Australie

 
 

 


Saint-Domingue
Colombie
Rome, Italie
Amsterdam
Carnets de voyages
Téléchargement mp3
Actualités voyages

Plan du site
Contact

 
 

 Guide de la Thaïlande  
   


CHOCOLAT.TV > THAILANDE > BANGKOK


Bangkok, capitale thaïlandaise

Capitale de la Thaïlande. Originellement un petit village de pêcheurs sur la rive droite de la rivière Chao Phraya, c'est aujourd'hui la plus importante ville du pays avec près de 12 millions d'habitants (aucun chiffre précis n'existe, près de la moitié de la population n'est pas enregistrée dans la capitale mais dans leur ville natale).


Bangkok


En Thaïlandais, elle porte le plus long nom de localité du monde : Krung Thep Mahanakhon Amon Rattanakosin Mahinthara Ayutthaya Mahadilok Phop Noppharat Ratchathani Burirom Udomratchaniwet Mahasathan Amon Piman Awatan Sathit Sakkathattiya Witsanukam Prasit, (Ville des anges, grande ville, résidence du Bouddha d'émeraude, ville imprenable du dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, généreuse dans l'énorme Palais Royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville dédiée à Indra et construite par Vishnukarn). Mais les Thaïlandais l'appellent plus familièrement Krung Thep ou Thep Mahanakhon (et on comprend pourquoi, c'est plus court…)









Le fleuve Chao Phraya divise la ville en deux secteurs distincts ; rive droite et rive gauche. La rive droite regroupe les quartiers historiques et sinueux qui bordent de nombreux klongs, les canaux de la Venise de l'Asie qui se métamorphosent en marchés flottants où tout s'achète et tout se vend.

Même si ce n'est pas (plus) vrai, Bangkok peine à se distancer de sa réputation de " ville la plus polluée du monde ". C'est vrai que toutes les rues sont congestionnées par le trafic, aux heures de pointe, seuls les Tuks tuks (des sortes de mobylettes-camionnettes) et les motos se faufilent encore entre les voitures. Pour y remédier, le gouvernement thaïlandais a construit des autoroutes suspendues destinées à alléger en dessous le centre surchargé (mais seuls les taxis remplis de touristes les empruntent, le tarif des péages n'est pas abordable pour la plupart des Thaïlandais). En 1999, le Skytrain s'est élevé au-dessus des embouteillages. Les deux premières lignes ouvertes au trafic sont en constante extension. En 2004, la première rame du métro de Bangkok fut inaugurée, dans un sol imbibé d'eau particulièrement contraignant.


Taxis de Bangkok


Bangkok, c'est la ville des temples. Elle en renferme une multitude. Voici les plus visités :

Le Wat Pho ou Wat Phra Chetuphon est le plus ancien et le plus grand temple de Bangkok avec son gigantesque Bouddha couché, long de 45 mètres et haut de 15 mètres.

Le Wat Phra Si Ratana Sasadaram ou Wat Phra Keow se visite dans l'enceinte du Palais Royal. Son Bouddha d'Emeraude (15e s.) est le symbole national de la Thaïlande et de la dynastie Chakri (les Rois de Thaïlande). C'est une statuette de 75 centimètres érigée sur un autel de plus de dix mètres. Elle est vénérée par la population, il est interdit de la photographier.

Les temples sont des endroits vivants, habités par les bonzes et visités par des centaines de Thaïlandais, fervents croyants. La cérémonie religieuse, enveloppée par les fumées des encens, offre un instant de profonde sérénité. Respectez ces lieux particuliers et les habitants qui ne viennent pas y faire du tourisme… et souvenez-vous : enlevez vos chaussures avant de pénétrer dans le temple et ne disposez surtout pas vos pieds face à Bouddha (agenouillez-vous si vous souhaitez l'observer, ainsi vos pieds seront dans votre dos et Bouddha ne les verra pas).


Embouteillages à Bangkok


Bangkok a assisté dans les années 80 à une migration de la prostitution féminine, déjà largement implantée sur les plages voisines de Pattaya. Aujourd'hui encore, Bangkok est considérée comme l'une des capitales mondiales de la prostitution même si rien ne déroule dans les rues mais dans des bars spécialisés et sans équivoque. Les clubs les plus " chauds " de la capitale sont concentrés autour des rues de Patpong I et Patpong II dans le quartier de Silom. Au-delà de ces bars coquins, le quartier offre aussi une formidable galerie à ciel ouvert qui s'installe quotidiennement, une fois la nuit tombée. On y vend et on y achète tout et n'importe quoi et ça négocie ferme.

 




 
Société de production TV
 

Vidéo Pollution à Bangkok

Vidéo Bangkok
 

Thaïlande Réputée ville la plus polluée du monde (c'est en fait Mexico qui détient la palme), Bangkok n'en demeure pas moins une ville suffocante. Le trafic est constant, assourdissant et dangereux. Les autorités rivalisent d'ingéniosité pour rendre les rues de la Cité des Anges plus respirables.