Chocolat Télévision
 


Politique
Côte d'Ivoire
Peine de mort
Les Talibans
Vidéo Anti-G8
Les billets d'humeur
Sciences
Le clonage humain
La grippe

Ecologie
Le Prestige
Video Marée noire
Forum de l'eau
Sports
Coupe de l'America
France
Marché de Noël
Ribeauvillé, Alsace
Sapins de Selestat
Suisse
Expo.02
Video expo.02
Aéroport de Genève
Guillaume Tell
Palais fédéral
Union Européenne
Elargissement
Vidéo Bruxelles
Les nouveaux pays
Chypre / Estonie
Hongrie / Lettonie
Lituanie / Malte
Pologne
République tchèque
Slovaquie / Slovenie
Ingrid Betancourt en Colombie

 
 

 Vidéos  
 


Etats-Unis
New York
Boston
Vallée de la mort
Chutes du Niagara
San Francisco
Las Vegas
Canada
Montréal
Polynésie Française
Tahiti
Moorea
Nouvelle-Zélande
Auckland
Rotorua
Nouvelle-Calédonie
Nouméa
Oua-Tom
Australie
Les Aborigènes
Kangourous / Koalas
Expatrié en Australie
Thaïlande
Bangkok
Elephants de Phuket
Phi Phi Islands
Plongée sous-marine
République dominicaine

 
 

 


Actualités voyages
Téléchargement mp3
Tour du monde
Amsterdam
Chine
Colombie
Saint-Domingue
Guide Rome
Carnets de voyages
Plan du site
Contact

 
 


 America's Cup 
   


CHOCOLAT.TV > ACTUALITES > VOILE


La Coupe de l'America

Course internationale de voiliers, opposant une bateau - le challenger - au détenteur du trophée - le defender. Ce dernier accueille la coupe et la remet en jeu tous les 3 ans


Historique de la Coupe

Elle fut crée en 1851 par l'Empire britanique, qui croyait posséder la flotte la plus puissante du monde. Sous les yeux de la Reine Victoria, la couronne anglaise défia les Américains sur l'île de Wight. Mal lui en prit, elle perdit la Coupe et les Américains la baptisèrent "America", du nom de leur bateau. C'est le plus vieux trophée sportif du monde.

Entre 1870 et 1920, les défis se succèdèrent, mais les Anglais ne parvinrent pas à ravir la Coupe aux Américains. Sur l'eau, l'équipage pouvait ateindre 60 personnes. En 1871, de nouvelles règles furent adpotées : la coupe se disputait en 6 manches, avec obligation d'en remporter 4.









En 1930, les bateaux durent tous avoir la même jauge : les "Class J" firent leur première apparition, ils pouvaient accueillir jusqu'à 40 équipiers.

La Coupe de l'America s'interrompit durant la guerre. Lorsque les régates reprirent en 1958, les grands voiliers avaient disparu. Les 12 MJ étaient plus modestes et surtout moins chers. L'équipage étaient réduit à 11 hommes. Ils devinrent la classe officielle de l'America's Cup.

En 1962, les Australiens participèrent à la compétition pour la première fois et arrachèrent, en 1980, la Coupe aux Américains, qui la détenaient depuis 132 ans. Les nations engagées étaient toujours plus nombreuses. En 1983, la Louis Vuitton Cup fut créée afin de sélectionner préalablement les meilleures équipes.

En 1992, les grands voiliers firent un retour remarqué. La catégorie "Class America" remplacèrent les 12MJ : 20% plus longs, 66% plus toilés et 33% plus lourds, les Class America sont des monocoques de 23 m de long et de 4,5 mètres de large. Ils peuvent peser jusqu'à 25 tonnes et accueillir 16 personnes.

En 1995 et 2000, les Néo-Zélandais remportent la Coupe, barrés par Peter Blake et Russel Coutts. Blake sera assassiné par des pirates le 5 décembre 2001, lors d'une expédition scientifique au Brésil.

En 31 éditions, la Coupe n'est jamais revenue en Europe (les Américains l'ont remportée 28 fois, la Nouvelle-Zélande 2 fois et les Australiens 1 fois)


Alinghi, le défi suisse

En 2002, dans les eaux lointaines de la Nouvelle-Zélande, on entend parler d'un curieux marin d'eau douce : l'industriel genevois Ernesto Bertarelli, est en train de réaliser son rêve de gosse. Les phases de qualification de l'America's Cup débutent le 1er octobre 2002. Alinghi, le défi suisse, s'aligne sur la ligne de départ avec 9 autres nations concurrentes. Il accède finalement à la compétition finale, dans la peau du challenger, face au Team New Zealand

Le néo-zélandais Russel Coutts est le barreur du voilier suisse. Il avait remporté, avec l'équipe de Nouvelle-Zélande, la Coupe de l'America 2000.

Sur l'île, la polémique fait rage autour de la trahison du barreur Russel Coutts, alors que l'équipe néo-zélandaise subit avaries sur avaries. Finalement, au terme de 5 régates aisément gagnées par Alinghi, la Suisse ramène pour la première fois, la plus vieille Coupe du Monde sur le sol européen. Pour le cliché, il a l'ambition de la hisser au sommet du Cervin : un peu d'Océan dans nos montagnes.

Ernesto Bertarelli est à la tête d'une équipe d'une centaine de personnes, dont le quart est de nationalité suisse. Les 2 voiliers engagés dans le compétition ont été conçus en collaboration avec l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et construits sur un chantier naval à Vevey dans le canton de Vaud en Suisse.

Avant lui, un autre suisse avait tenté de se qualifier pour l'America's Cup. "Be Happy" ne parvint jamais à concurrencer ses adversaires et subit plusieurs avaries. Dernier au terme du 2e rond de qualifications, le voilier démâta et força le défi suisse à l'abandon.

En plus : Vidéo Coupe de l'America / Photos Auckland NZ

Actu Tourisme
Le Couchsurfing, hébergement gratuit
Carthagène, la Colombie touristique
Une île artificielle en Slovénie
La Nouvelle-Orléans après Katrina
Dubai : le plus grand hôtel du monde
Tourisme en perte de vitesse à Cuba
Voyage à Pyongyang, Corée du Nord
Les chinois, des touristes mal élevés ?
Tourisme au Tibet

 


Société de production audiovisuelle
 
 

Vidéo Auckland Nouvelle-Zélande

Vidéo Auckland, Nouvelle-Zélande
 

Auckland La Nouvelle-Zélande dans l’ombre de la Coupe de l’America et sur les pas des meilleurs marins de la planète. Rencontre avec Harold Benett, du Royal New Zealand Yacht Squadron, organisateur de l’America’s Cup en mer néo-zélandaise.