Chocolat Télévision
 


Etats-Unis
New York
Boston
Vallée de la mort
Chutes du Niagara
San Francisco
Las Vegas
Canada
Montréal
Polynésie Française
Tahiti
Moorea
Nouvelle-Zélande
Auckland
Rotorua
Nouvelle-Calédonie
Nouméa
Oua-Tom
Australie
Les Aborigènes
Kangourous / Koalas
Expatrié en Australie
Thaïlande
Bangkok
Elephants de Phuket
Phi Phi Islands
Plongée sous-marine
République dominicaine

 
 

 


Actualités voyages
Téléchargement mp3
Tour du monde
Amsterdam
Chine
Colombie
Saint-Domingue
Guide Rome
Carnets de voyages
Plan du site
Contact

 
 


 Vidéo Palais Fédéral, Berne  
   


CHOCOLAT TV > SUISSE > PALAIS FEDERAL, BERNE


Programme jeunesse diffusé le 04.12.2002 sur la TSR. Un reportage Chocolat TV Productions.









Texte de l'émission :

Le voilà ce fameux Palais fédéral. Imposant, il domine la capitale. Et c’est ici que se trouvent les autorités suisses.

Le Palais fédéral, on l’appelle aussi la coupole fédérale. Pas bête, parce-que c’est sous une coupole. Et comme c’est bientôt Noël, on a de la chance, ils ont mis un joli sapin à l’entrée. Mais enfin bon, on est pas là pour la déco du hall Passons aux choses sérieuses.

Et on commence notre visite dans cette salle. La salle du Conseil national. Nous sommes en pleine session. Tous ces gens-là sont des parlementaires. Ils viennent de toute la Suisse où ils exercent un métier et 4 fois par année, lorsque les saisons changent, ils se retrouvent ici, à Berne. Ils ont tous été élus par les habitants de leur canton, désignés pour les représenter au Palais fédéral.

Ils ont des opinions différentes, et ses opinions on les appelle la gauche et la droite. Pour aller vraiment très très vite, la gauche défend les intérêts du peuple et la droite les intérêts des entreprises : Drôle de nom gauche et droite, hein ? Mais c’est logique : la gauche s’assied à gauche et la droite s’assied à droite. Et ouais.

Et dans la Salle du Conseil national, ça parle évidemment toutes les langues suisses. Regardez, eux ce sont les traducteurs.

En bref, toute la Suisse est représentée, c'est bien le principe. Et alors ils font quoi ? Bon, j’en ai chopé un ou 2 qui se grattent le nez, c’est vilain ça, qui écoutent pas leur collègue parler et même qui reçoivent des téléphones. Meuh non, c’est pas ça leur boulot. D’ailleurs tiens, je les laisse vous expliquer, ils le font mieux que moi.

INTERVIEW VALERIE GARBANI, CONSEILLERE NATIONALE

Voilà pour la Salle du Conseil national, mais à côté, il y a le Conseil des Etats, plus petit. Et ces 2 salles doivent être d’accord pour qu’un dossier soit accepté.

ANIMATION CONSEIL NATIONAL

Dans la Grande salle du Conseil national, plus le canton est peuplé, plus il a de parlementaires qui le représentent. Ainsi, le canton de Zürich aura plus de parlementaires que le canton du Jura.

Mais dans la petite salle du Conseil des Etats, il y a moins de monde. Ici, peu importe la taille ou le nombre d'habitants, chaque canton a deux représentants. Et c'est une particularité suisse: ainsi, les toutes petites régions, éloignées, ont le même poids que les grandes villes peuplées.

Et cette chambre, avec ses 46 parlementaires, prend les mêmes décisions que la Grande, elle a exactement le même pouvoir.

De retour dans la salle du Conseil national, il y a donc les parlementaires, assis en demi-cercle. Et en face d’eux, le Conseil fédéral. Elle, c’est Ruth Dreifuss, elle est conseillère fédérale et c’est son dernier jour. Aujourd’hui, elle quitte le Palais, son bureau, son siège de Ministre, et quelqu’un d’autre la remplacera. Elle a été seulement la 2e femme a occuper ce poste. Et son dernier jour de travail, quel symbole, le Parlement vote une nouvelle loi qui permettra aux femmes justement de rester à la maison plus longtemps après la naissance de leur bébé. Et ça, je vous l’assure, c’était l’un des rêves de Ruth Dreifuss. Il vient de l’accomplir, alors Mme la Conseillère fédérale, heureuse ?

INTERVIEW RUTH DREIFUSS

Madame Dreifuss part, il faudra trouver quelqu’un d’autre.

Une femme ? C’est bien la grande question de cette élection. Et une femme romande ou suisse-allemande. Ben pour savoir, pas de miracle ,il faut poser les questions à ceux qui votent, les parlementaires.

Vous voterez pour qui vous ?

INTERVIEWS CONSEILLERS NATIONAUX

Mais comment savoir. Au Palais Fédéral, les secrets sont bien gardés. D’ailleurs, la preuve, on ne garde rien, on jette tout.


Pour en savoir plus :

Le Palais du Parlement
Visiter le Palais du Parlement et assister aux débats. Informations sur l'architecture, photos et visites virtuelles.
www.parlament.ch

 




 
 

Vidéos Coucou la Suisse !

Coucou la Suisse !
Peter le nain de jardin nous emmène à la découverte des 26 cantons suisses.
Société de production audiovisuelle