Chocolat TV - Télévision sur internet
 


Etats-Unis
Vidéo New York
Boston
Vallée de la mort
Chutes du Niagara
San Francisco
Las Vegas
Canada
Vidéo Montréal
Polynésie Française
Vidéo Tahiti
Moorea
Nouvelle-Zélande
Vidéo Auckland
Rotorua
Nouvelle-Calédonie
Vidéo Nouméa
Oua-Tom
Australie
Vidéo Sydney
Les Aborigènes
Kangourous / Koalas
Expatrié en Australie
Thaïlande
Vidéo Bangkok
Elephants de Phuket
Phi Phi Islands
Plongée sous-marine
République dominicaine

 
 

 


New York: l'après 9/11
New Haven Connecticut
Boston: France sucks
Niagara Falls, Canada
Toronto, Canada
Québec, Montréal
San Francisco Oakland
Death Valley, Baker

Le Strip de Las Vegas
Rhyolite: ville fantôme
Papeete, Tahiti
Moorea, Polynésie
Auckland, Nouvelle-Zélande

 
 

 


Actualités
Mp3 gratuits
Rome, Italie
Plan du site
Contact

 
 

 Nouvelle-Calédonie  
   


CHOCOLAT TV > NOUMEA > BAGNE DE NOUVELLE-CALEDONIE


Vidéo : les bagnes de Nouvelle-Calédonie

Avant de devenir le célèbre lieu de vacances que l’on connaît, la Nouvelle-Calédonie accueillait un autre type de métropolitains, les bagnards. Eloignée de tout, inondée de marais, infestée de moustiques, l’île représentait alors pour des centaines de prisonniers la punition suprême. Pour les autorités françaises, la démarche n’était pas uniquement répressive ; elles espéraient ainsi assainir leur nouvelle colonie et surtout la peupler de « blancs ». Les bagnards, après avoir purgé leur peine, n’étaient pas toujours autorisés à rentrer au pays. Une terre leur était mise à disposition, ils n’avaient pas d’autre choix que de refaire leur vie au bout du monde.









Aujourd’hui désaffectés, les anciens locaux du bagne sont restés intacts ; la petite église, les ateliers de boulangerie et de menuiserie, le sordide « boulevard de la mort » où les réfractaires étaient guillotinés. Au musée de la ville de Nouméa, une exposition permanente revient sur les pas de ces hommes et de ces femmes condamnées à l’exil... à qui la Nouvelle-Calédonie doit beaucoup.

Jusqu'en 1924, la Nouvelle-Calédonie est restée une terre de bagne pour délinquants, communards, kabyles ou petits récidivistes français. Ce sont eux qui ont peuplé l'île, construit ses routes et ses bâtiments.

Infos pratiques : 21 000 prisonniers ont été détenus en Nouvelle-Calédonie. Après avoir purgé leur peine, ils devaient rester sur l'île, parfois toute leur vie.

Bon plan : Le meilleur guide du patrimoine, c'est Alain Fort, un métropolitain qui n'hésite pas à se grimer. Téléphone : 81 54 67 ou 26 48 13.


Bagne de Nouméa, Nouvelle-Calédonie


A voir sur Chocolat TV :

Vidéo : les tribus de Nouvelle-Calédonie
Reportage à la tribu de Oua-Tom en Nouvelle-Calédonie.

Photos Nouvelle-Calédonie
Ville de Nouméa, bagnes de Nouvelle-Calédonie.

 




 
Société de production
 

Vidéo Nouvelle-Calédonie

Vidéo tribu de Oua-Tom, Nouvelle-Calédonie
 

Nouvelle-Calédonie La tribu de Oua Tom s'étire dans une petite vallée, à l'intérieur des terres. 27 personnes y vivent, coupées du monde. Le coeur du village bat dans la case traditionnelle où se retrouvent les anciens du Conseil.