Chocolat Télévision
Société de production audiovisuelle
 


Etats-Unis
New York
Boston
Vallée de la mort
Chutes du Niagara
San Francisco
Las Vegas
Canada
Montréal
Polynésie Française
Tahiti
Moorea
Nouvelle-Zélande
Auckland
Rotorua
Nouvelle-Calédonie
Nouméa
Oua-Tom
Australie
Les Aborigènes
Kangourous / Koalas
Expatrié en Australie
Thaïlande
Bangkok
Elephants de Phuket
Phi Phi Islands
Plongée sous-marine

 
 

 


Mp3 gratuits
Choco Music
Guide Rome, Italie
Amsterdam
Chine
Plan du site
Contact

 
 

 


Saint-Domingue
Las Terrenas
Santo Domingo
Boca Chica
Puerto Plata
Sosua
Las Galeras
Bayahibe
Cabarete
Juan Dolio
La Romana

 
 


 La Colombie  
   


CHOCOLAT.TV > COLOMBIE > ENLEVEMENTS


Conflits politiques, enlèvements et enlèvements express

Aux problèmes liés à la criminalité (lire « La Colombie, une destination dangereuse ») s’ajoutent les conflits politiques dont la vitrine extérieure la plus célèbre demeure les médiatiques enlèvements des FARC, « Certes moins fréquents que par le passé, mais toujours nombreux en Colombie (800 cas en 2005, 687 en 2006) », précise le site Internet de la diplomatie française. Parmi les otages, plusieurs citoyens français enlevés en Colombie au cours des dernières années.

France-Diplomatie met en outre en garde contre un autre type de kidnapping dit « enlèvements express ». « La victime est dépouillée, puis contrainte à faire le tour des distributeurs automatiques de billets pour épuiser le crédit de sa carte bancaire, voire à conduire ses ravisseurs à son domicile ou sur son lieu de travail. » Ces enlèvements s’achèvent, parfois, par le meurtre de la victime. Ils se déroulent en général lorsque le sujet hèle un taxi dans la rue. A éviter donc absolument : en Colombie, les taxis ne se s’appellent que par téléphone.









On en parle moins dans les médias européens, mais la Colombie connaît de très nombreux attentats à l’explosif ; TOUTES les villes colombiennes, y compris les plus peuplées comme Bogota ou Cali, ont été ciblées au cours des dernières années, apprend-on sur le site de la diplomatie française. Ensuite, « les manifestations ne sont pas rares dans les grandes villes, notamment aux abords des universités. Il arrive qu’elles dégénèrent (jets de grenade, etc.) et les forces de l’ordre colombiennes ont pour habitude de les réprimer avec énergie. »

Au cours des vingt dernières années, le conflit interne colombien a fait plus de 70'000 morts et trois millions de déplacés.


Pour en savoir plus :

Ambassade de France à Bogota
Téléphone : (57.1) 638 14 00 ou, en cas d’urgence, (57.1) 638 15 64
Télécopie : (57.1) 638 14 30.
www.ambafrance-co.org

Section consulaire
(Six consuls honoraires sont accrédités dans le pays, à Cali, Barranquilla, Bucaramanga, Pereira, Carthagène, Medellin.)
Téléphone (57.1) 638 14 48.
Télécopie : (57.1) 638 14 55.

Ambassade de Colombie en France
22, rue de l'Elysée
75008 París
Téléphone: (33) 1 42 65 46 08
Télécopie: (33) 1 42 66 18 60
Horaires d'ouverture au public
lundi à vendredi : 09h00 - 13h00 et 14h30 - 18h00
www.embcolfrancia.com

www.diplomatie.gouv.fr
France-Diplomatie, la Colombie.

 




 
Dossier La Colombie d'Ingrid Betancourt
Colombie
Tout le dossier
La Colombie d'Ingrid Betancourt

La Colombie, généralités
Histoire de la Colombie
Álvaro Uribe
La Colombie touristique – Carthagène
La Colombie, une destination dangereuse
Conflits politiques, enlèvements et enlèvements express
La Colombie rurale : une zone interdite
Il était une fois… Ingrid Bétancourt
Ingrid Bétancourt, une politicienne qui dérange
Le jour où Ingrid a disparu dans la jungle colombienne…
Ingrid Bétancourt, otage des FARC
2007 : la preuve d’une vie… en suspens
Clara Rojas et « l’affaire Emmanuel »
Libération de Consuelo Gonzalez et Clara Rojas
Libération d'Ingrid Betancourt