Chocolat Télévision
 


Vidéos
Vidéo Las Terrenas
Vidéo Las Galeras
Expatrié en République dominicaine
Rép. dominicaine
Bayahibe
Boca Chica
Cabarete
Juan Dolio
La Romana
Las Galeras
Puerto Plata
Punta Cana
Samana
Sosua
Histoire d'Hispaniola
Indiens Tainos
Rafael Trujillo
Parcs Nationaux
Mer des caraïbes
Tourisme tout-inclus
Baleines à bosse
Rhum et spécialités dominicaines
Santo Domingo
Hôtels
Restaurants
Las Terrenas
Restaurants
Location de villas
Excursions
Agences immobilières
Hôtels à Las Terrenas
Adresses utiles
Météo
Ambassades
Argent, banques et change
Voyages

Séjours en Repdom
Billets d'avion
Hôtels en République dominicaine
Transports
Autobus
Taxis
Location de voitures Aéroports
Vols internes
Voyageurs
Forums
Portails de la Repdom
Guides de voyages
Blogs Repdom
Carnets de voyages
Musique
Médias
Radios
Journaux
Télévisions
Loisirs
Golf
Plongée

 
 

 


Vidéos Tour du monde
New York
Las Vegas
Montréal
Tahiti / Moorea
Nouvelle-Zélande
Australie
Nouvelle Calédonie
Bangkok / Phuket

Thaïlande
Etats-Unis
Amsterdam
Chine
Colombie
Guide Rome
Téléchargement mp3
Choco Music
Plan du site
Contact

 
 

   


REPDOM > LAS TERRENAS > CARNETS DE VOYAGES


Sécurité et rapatriement médical

Christian sait pourtant que pour persuader des retraités, il faut leur proposer de la sécurité. Sécurité physique mais aussi sécurité médicale. Et à Las Terrenas, ce n'est vraiment pas gagné. Paradis sur terre quand tout va bien, le rêve peut virer au cauchemar au premier pépin. Ainsi, on entend parfois les histoires sordides d'accidentés de la route laissés à même le sol, parfois même dépouillés de leurs biens, jusqu'à ce que mort s'en suive.

D'autres histoires, plus anecdotiques, restent périlleuses. Une simple fracture du bras prend ici d'autres dimensions. L'hôpital rudimentaire le plus proche est à plus d'une heure de voiture, dans la ville de Samana que l'on atteint par des routes trouées… lorsque elles sont bitumées. La souffrance n'en est qu'attisée.







Dans des cas particulièrement graves, le blessé doit être acheminé jusqu'à l'hôpital de la capitale Santo Domingo, en avion ou en hélicoptère. Et c'est là que les choses se compliquent. Une telle opération peut facilement mettre une famille sur la paille et les assurances ne sont pas obligatoires. Ainsi, même certains résidents étrangers rechignent à les contracter et les drames sordides impliquant notamment des Français, parfois des enfants, sont malheureusement légion.

C'est pour éviter ces tristes épilogues que Christian met en place, avec d'autres amis pilotes, une nouvelle compagnie d'assurance sur Las Terrenas qui, pour la somme modique de 20€ mensuels, couvre tout… absolument tout. Et notamment un transfert dans un avion médicalisé avec un personnel compétent jusqu'à la capitale, Saint-Domingue. Et si la situation s'aggrave encore, l'assurance comprend le rapatriement.

Avec une telle assurance, Christian détient l'argument final. Il envisage maintenant de mettre en place un service de transports, des vigiles armés et pourquoi pas, une assistance médicale dans la résidence qui en ferait un îlot hyper sécurisé pour Européens du 3e âge.

Suite : Comedor, cuisine typiquement dominicaine

 




 
Société de production
 

Guide La République dominicaine

La République dominicaine
 

Bayahibe / Boca Chica / Cabarete / Juan Dolio / La Romana / Las Galeras / Las Terrenas / Puerto Plata / Punta Cana / Samana / Santo Domingo / Sosua