Chocolat Télévision
 


Vidéos
Vidéo Las Terrenas
Vidéo Las Galeras
Expatrié en République dominicaine
Rép. dominicaine
Bayahibe
Boca Chica
Cabarete
Juan Dolio
La Romana
Las Galeras
Puerto Plata
Punta Cana
Samana
Sosua
Histoire d'Hispaniola
Indiens Tainos
Rafael Trujillo
Parcs Nationaux
Mer des caraïbes
Tourisme tout-inclus
Baleines à bosse
Rhum et spécialités dominicaines
Santo Domingo
Hôtels
Restaurants
Las Terrenas
Restaurants
Location de villas
Excursions
Agences immobilières
Hôtels à Las Terrenas
Adresses utiles
Météo
Ambassades
Argent, banques et change
Voyages

Séjours en Repdom
Billets d'avion
Hôtels en République dominicaine
Transports
Autobus
Taxis
Location de voitures Aéroports
Vols internes
Voyageurs
Forums
Portails de la Repdom
Guides de voyages
Blogs Repdom
Carnets de voyages
Musique
Médias
Radios
Journaux
Télévisions
Loisirs
Golf
Plongée

 
 

 


Vidéos Tour du monde
New York
Las Vegas
Montréal
Tahiti / Moorea
Nouvelle-Zélande
Australie
Nouvelle Calédonie
Bangkok / Phuket

Thaïlande
Etats-Unis
Amsterdam
Chine
Colombie
Guide Rome
Téléchargement mp3
Choco Music
Plan du site
Contact

 
 

   


REPDOM > LAS TERRENAS > CARNETS DE VOYAGES


Playa de Los Indios, la plage déserte des Indiens

Nous reprenons la route de Samana qui grimpe les collines et les redescend. A Samana, nous bifurquons à gauche devant la seule station de guas guas de la région et roulons encore quelques kilomètres avant de quitter la route principale - goudronnée et exceptionnellement confortable - pour une route boueuse qui semble ne mener nulle part. Lorsque la piste s'arrête, la Jeep de Patrick aussi. Il pousse le lourd portail qui s'ouvre sur un terrain gigantesque qui se jette dans la mer. C'est le paradis préservé de cette famille (re)composée de Patrick, le papa de Jade, 13 ans ; Crici, la maman de Lolita, 12 ans et " Tonton ", le frère de Cricri.

- On ne voulait pas vivre dans l'animation de Las Terrenas, au milieu de tous des Français. On recherchait vraiment la " vie à la dominicaine ".

Playa de los Indios, Samana





Cricri nous attend sous une sorte de belvédère couvert de paréos colorés. Des sièges confortables sont disposés en cercle, elle nous accueille chaleureusement. Sous son opulente chevelure frisée blonde comme le soleil, elle est belle est gracieuse. Je m'assieds près d'elle tandis que les filles filent faire leurs devoirs. Patrick, lui, rejoint les ouvriers un peu plus loin.

La " Playa Indios " comme ils l'ont appelée accueillera bientôt quelques bungalows dispersés sur le grand terrain. Patrick et Cricri se destinent à un tourisme alternatif et à un accueil familial. Pour fidéliser leur clientèle, ils ont eu l'idée d'un concept de " packs de semaines vacances " ; au lieu d'acheter un séjour, on en achète plusieurs que l'on répartir sur plusieurs années. C'est un produit innovant qui devrait en particulier séduire les entreprises.

Cricri et Patrick se sont rencontrés et aimés à Genève en Suisse, où ils travaillaient tous les deux dans la restauration. Ce fut le coup de foudre et le grand départ. Lola et Jade ont suivi et toute la famille a traversé l'Atlantique. La grande aventure avec les meubles et les deux chiens - dont un berger des Pyrénées. Ils sont là depuis maintenant 3 mois et tout est encore nouveau.

Ce sont les filles qui ont eu le plus de peine à se mettre dans le bain. Ces deux ados modernes fréquentaient les grands collèges genevois et le premier choc fut cette minuscule école aux allures de cahute de plage. Puis vint l'éloignement. Les filles préféreraient sans doute vivre à Las Terrenas avec leurs autres camarades de classe, petite ville mais ville quand même. Parfois, la nature et le silence deviennent pesants quand on a 12-13 ans. Jade, la cadette, a annoncé qu'elle ne resterait qu'une année ici ; comme une expérience mais pas une nouvelle vie. Pour Lolita, c'est différent. Elle commence à avoir ses repères et n'aime pas beaucoup le changement, pour elle, ce départ est définitif.

Je rejoins Patrick sur le chantier. Les bungalows prennent forme ; ils seront vastes, suffisamment pour accueillir de grandes familles et le terrain ne manque pas de place. La piscine est en chantier, à quelques pas de la riante crique encore déserte. Ici, les ouvriers s'activent. Ils sont une dizaine, tous des voisins dominicains. Patrick espère en engager plus encore lorsque l'établissement sera opérationnel.

Il fait déjà presque nuit lorsque Jade et Lolita ont enfin terminé leurs leçons. Comme en Suisse, Jade allume alors sa console de jeux et se plonge dans une course de ski sur les flancs enneigés des Alpes. Etonnant contraste, avec pour toile de fond un coucher de soleil flamboyant devant lequel les cocotiers se découpent en ombres chinoises. Lolita met la musique à fond et se trémousse dans le salon, aussitôt rejointe par Jade qui délaisse ses Alpes.

A l'heure du repas, Tonton sort de la cuisine avec de belles côtes de porc aigres-douces au gingembre. C'est l'hiver, il fait 22 degrés. Cricri grelotte un peu et va chercher un pull ; c'est vrai que l'on s'habitue vite à la chaleur. A la lueur des chandelles, les filles dévorent leurs côtes jusqu'à l'os avant de filer se coucher. Demain comme aujourd'hui, elles devront se lever avant le soleil pour rejoindre Las Terrenas.

Sous leurs épaisses moustiquaires, elles révisent une dernière fois leurs devoirs. Toutes deux partagent la même chambre ; une chambre d'adolescentes avec des posters aux murs et les photos de celles et ceux qu'elles ont laissé, là-bas à 8000 kilomètres de leur plage déserte. Il y a aussi ces phrases manuscrites : " On ne t'oubliera jamais ", " Tu vas nous manquer ".

Afin d'éviter un nouveau retour périlleux dans la nuit dominicaine, Cricri et Patrick nous invitent à dormir chez eux. Le lendemain, à 6 heures, nous les retrouvons devant un petit-déjeuner rapide avant de repartir pour Las Terrenas. Nous nous quittons ainsi, en promettant de revenir vite, le plus vite possible, sur la petite plage magique et déserte de los Indios.

Lire aussi : Une école française en toit de palmes


Plus d'infos :

Playadelosindios.com
Bungalows en bord de mer avec plage privée. Situé sur la côte Sud de la Péninsule de Samana.

 




 
Société de production
 

Guide La République dominicaine

La République dominicaine
 

Bayahibe / Boca Chica / Cabarete / Juan Dolio / La Romana / Las Galeras / Las Terrenas / Puerto Plata / Punta Cana / Samana / Santo Domingo / Sosua