Chocolat Télévision
Société de production audiovisuelle
 


Etats-Unis
New York
Boston
Vallée de la mort
Chutes du Niagara
San Francisco
Las Vegas
Canada
Montréal
Polynésie Française
Tahiti
Moorea
Nouvelle-Zélande
Auckland
Rotorua
Nouvelle-Calédonie
Nouméa
Oua-Tom
Australie
Les Aborigènes
Kangourous / Koalas
Expatrié en Australie
Thaïlande
Bangkok
Elephants de Phuket
Phi Phi Islands
Plongée sous-marine

 
 

 


Rome, Italie
Mp3 gratuits
Choco Music
Amsterdam
Chine
Plan du site
Contact

 
 

 


Saint-Domingue
Las Terrenas
Santo Domingo
Boca Chica
Puerto Plata
Sosua
Las Galeras
Bayahibe
Cabarete
Juan Dolio
La Romana

 
 


 La Colombie  
   


CHOCOLAT.TV > COLOMBIE > OTAGE DES FARC


Ingrid Bétancourt, otage des FARC

Ingrid Bétancourt et son amie Clara Rojas rejoignent les quelque 3000 (ce chiffre est contesté) otages colombiens prisonniers des guérillas dans la jungle colombienne. Parmi eux, 61 prisonniers politiques comme elles, ex-gouverneur, ancien ministre, sénateur, députés, mais aussi militaires, policiers, et les autres… ceux que l’on appelle les « otages économiques », ceux dont les familles sont condamnées à verser une rançon, l’ « impôt révolutionnaire » pour les insurgés. Ingrid et Clara découvrent une vie faite de fuites, de peur, de faim, de froid, d’humidité, de maladies… une vie de rescapé permanent.

Mais Ingrid Bétancourt ne baisse pas les bras et apparaît toujours aussi résolue dans les deux vidéocassettes enregistrées du fond de la jungle qui parviennent aux diffuseurs du monde entier durant les premières années de sa captivité. Dans son deuxième message datant d’août 2003, elle continue à plaider pour une négociation avec les guérillas.









Puis... plus rien. Juste un silence pesant, omniprésent, inquiétant. La famille d’Ingrid Bétancourt s’inquiète toujours plus au fil des mois, puis des années qui passent. En France, sa fille Mélanie, son fils Lorenzo et leur père s’appuient sur les médias pour s’adresser aux ravisseurs et réclamer une preuve de vie, mais ils ne l’obtiennent pas. Ingrid, vivante ?

A Bogota, le président Uribe multiplie les gaffes. Tellement que les guérilleros affirment que tant qu’il sera président, il n’y aura pas d’échange humanitaire. L’espoir des familles d’otages s’amenuise un peu plus. La situation semble stagner dans une impasse.

 




 
Dossier La Colombie d'Ingrid Betancourt
Colombie
Tout le dossier
La Colombie d'Ingrid Betancourt

La Colombie, généralités
Histoire de la Colombie
Álvaro Uribe
La Colombie touristique – Carthagène
La Colombie, une destination dangereuse
Conflits politiques, enlèvements et enlèvements express
La Colombie rurale : une zone interdite
Il était une fois… Ingrid Bétancourt
Ingrid Bétancourt, une politicienne qui dérange
Le jour où Ingrid a disparu dans la jungle colombienne…
Ingrid Bétancourt, otage des FARC
2007 : la preuve d’une vie… en suspens
Clara Rojas et « l’affaire Emmanuel »
Libération de Consuelo Gonzalez et Clara Rojas
Libération d'Ingrid Betancourt