Chocolat Télévision
Société de production audiovisuelle
 


Etats-Unis
New York
Boston
Vallée de la mort
Chutes du Niagara
San Francisco
Las Vegas
Canada
Montréal
Polynésie Française
Tahiti
Moorea
Nouvelle-Zélande
Auckland
Rotorua
Nouvelle-Calédonie
Nouméa
Oua-Tom
Australie
Les Aborigènes
Kangourous / Koalas
Expatrié en Australie
Thaïlande
Bangkok
Elephants de Phuket
Phi Phi Islands
Plongée sous-marine

 
 

 


Guide Rome
Mp3 gratuits
Choco Music
Amsterdam
Chine
Plan du site
Contact

 
 

 


Saint-Domingue
Las Terrenas
Santo Domingo
Boca Chica
Puerto Plata
Sosua
Las Galeras
Bayahibe
Cabarete
Juan Dolio
La Romana

 
 


 La Colombie  
   


CHOCOLAT.TV > COLOMBIE > CAMPAGNES COLOMBIENNES


La Colombie rurale : une zone interdite

Si les grandes agglomérations sont dangereuses, les campagnes colombiennes, théâtres de nombreux enlèvements, sont à éviter formellement. Ceux qui envisagent tout de même de s’y rendre doivent respecter de nombreuses règles sécuritaires, énumérées sur le site Internet de la diplomatie française :

° Eviter de pénétrer en Colombie par voie terrestre
Les zones frontalières sont les territoires des Mafias et des groupes armés

° Eviter tout déplacement par voie routière, surtout de nuit.
En 2006, 180 barrages bloquaient les routes colombiennes, tandis que 687 personnes y étaient enlevées. Les liaisons interurbaines aériennes sont recommandées, uniquement avec des compagnies « ayant pignon sur rue ». « Ne font exception à cette règle, dans une certaine mesure, que les îles colombiennes de la Caraïbe (San Andres et Providencia), ainsi que les trajets Bogota-Villa de Leyva (via Tunja) et Bogota-Melgar, à la condition impérative qu’ils s’effectuent de jour et que les voyageurs fassent preuve de prudence (pas de détour par des routes secondaires, pas d’arrêt en rase campagne, etc.). » (Site Internet France-Diplomatie)









° Ne jamais résider, même à titre provisoire, dans des hôtels ou des villas en dehors des agglomérations, même à la périphérie des grandes villes.
La diplomatie française évoque le cas de 22 compatriotes, retenus en otages en août 2007 durent plusieurs heures et volés par des hommes armés dans la propriété qu’ils avaient louée à une quinzaine de kilomètres de Perreira. « Des enlèvements, des agressions et des assassinats sont régulièrement signalés dans des « fincas » et des résidences hôtelières installées en campagne. Seuls les plus grands lotissements fermés et gardés en permanence (« compounds »), situés notamment dans le sud du département Cundinamarca, offrent des conditions de sécurité acceptables. »

Les zones rurales et villes secondaires « fortement déconseillées » par la diplomatie française sont les suivantes :

Le département du Bolivar
Le département de la Guajira
Le département du Cauca
Le département du Huila (y compris le parc archéologique de San Agustin)
Le département du Caqueta
Le département du Guaviare
Le département du Madgalena
Le département du Valle del Cauca
Le département du Choco
Le département du Meta
Le département du Cordoba
Le département du Sucre
Le département du Cesar
Le département du Putumayo
Le département de l’Arauca
Le département du Nariño et du Norte Santander
Le nord-est du Boyaca
Les municipalités les plus périphériques de l’Antiquia

Dans toutes ces régions, la présence de groupes armés illégaux se fait encore sentir.

Toutefois, on ne peut être que surpris par les propositions de trekking figurant – en français – sur le site Internet officiel de l’ambassade de Colombie en France (www.embcolfrancia.com) : « Environ 18 000 kilomètres carrés du territoire colombien sont dotés de belles voies pédestres, construites par les indigènes, rendant possibles d'agréables promenades à travers différentes régions du pays. Ces chemins, qui furent modernisés par la suite par les espagnols à l'époque des colonies, se trouvent aujourd'hui dans des départements tels que Cundinamarca, Boyacá et Santander, et peuvent être parcourus entre trois heures et plusieurs journées de marche. »

Plusieurs de ces régions (Boyacá et Santander) sont fortement déconseillées par la France. Prudence et méfiance donc...

 




 
Dossier La Colombie d'Ingrid Betancourt
Colombie
Tout le dossier
La Colombie d'Ingrid Betancourt

La Colombie, généralités
Histoire de la Colombie
Álvaro Uribe
La Colombie touristique – Carthagène
La Colombie, une destination dangereuse
Conflits politiques, enlèvements et enlèvements express
La Colombie rurale : une zone interdite
Il était une fois… Ingrid Bétancourt
Ingrid Bétancourt, une politicienne qui dérange
Le jour où Ingrid a disparu dans la jungle colombienne…
Ingrid Bétancourt, otage des FARC
2007 : la preuve d’une vie… en suspens
Clara Rojas et « l’affaire Emmanuel »
Libération de Consuelo Gonzalez et Clara Rojas
Libération d'Ingrid Betancourt